Fractal : Le Kroko


Ginette Villeneuve

Un «je t'aime» le matin vous habille pour la journée, a dit Olivier Saillard, chargé de programmation au musée des Arts décoratifs de Paris et créateur d'une maison de couture différente, et j'ai envie d'ajouter qu'un je t'aime lorsque la lune s'éveille nous déshabille pour plusieurs heures, ouvre toute grande la porte aux folies et aux anges.


Olivier Saillard

Il a passé son enfance
Dans un grenier
Alors que ses soeurs
Plus vieilles que lui
Avaient quitté la maison
Depuis belle lurette.

De grandes différences d'âges
Elles avaient entassé
Dans des cartons
Des collections de souvenirs.

Olivier sortait ces
Vêtements qui s'animaient
Jouaient leur musique ou dansaient

Au son d'époques
Tellement différentes
Ils dégageaient
Un curieux mélange
D'odeurs
De trames poétiques
De senteurs désirables
Au vibrato d'une invisible
Et belle ritournelle
Qui l'inspire encor
Des milliers de courants
Vibratoires plus tard.

© Ginette Villeneuve
le 11 novembre 2006